fbpx

Journée mondiale du donneur de sang

Journée mondiale du donneur de sang

Qu'est-ce que c'est, la journée mondiale du donneur de sang ?

Le 14 juin, nous mettons l’accent sur le don de sang avec la Journée mondiale du donneur de sang. Cette journée a été officiellement instaurée par l’ONU en 2004. Son objectif était de mettre en avant le don de sang, de plasma et de plaquettes. Les chiffres de la Croix-Rouge-Flandre montrent qu’un Flamand sur cinq n’ose pas donner son sang. Ils ont peur ou ne sont pas suffisamment informés des différentes options. Dans cet article, nous vous en dirons plus à ce sujet et vous explique pourquoi vous vous inscrire en tant que donneur.

L'histoire du don de sang

Selon la Croix-Rouge, Karl Landsteiner a fait une découverte cruciale en 1900 : le système de groupes sanguins ABO. Il l’a découvert grâce à ses recherches sur les transfusions sanguines. Il a compris que le sang de différentes personnes n’était pas toujours compatible. Le taux de réussite des transfusions s’est accéléré à partir de ce moment-là. En 1930, Landsteiner a reçu le prix Nobel de médecine. En son honneur, les Nations unies ont décidé en 2004 de célébrer la Journée mondiale du don de sang le jour de son anniversaire, le 14 juin.

 

Donner du sang, c'est donner la vie !

Vous vous demandez si votre don peut faire la différence ? Aucun doute là-dessus ! Chaque groupe sanguin est crucial, car tous les donneurs ne sont pas compatibles. Votre groupe sanguin détermine à qui vous pouvez donner, mais aussi ce à quoi vous avez droit : sang, plasma ou plaquettes :

 

  •   Le don de sang est important dans de nombreux cas. Par exemple, les patients souffrant d’anémie ou présentant des hémorragies, comme après un accident grave.
  •  Le plasma est le liquide dit jaune. Il se compose de 91,5 % d’eau et de 8,5 % de substances dissoutes telles que des protéines, des sucres, des graisses, des sels, des hormones et des vitamines. Ceux-ci sont importants pour le processus de coagulation du sang et la défense contre les micro-organismes. Le plasma est donc utilisé pour les patients souffrant de graves troubles de la coagulation, les nouveau-nés atteints d’une jaunisse sévère ou pour la production de médicaments.
  •   Les plaquettes sont les plus petites cellules de votre sang. Entre autres choses, ils permettent au sang de coaguler en cas de besoin. Ils sont souvent utilisés pour les patients atteints de leucémie ou les patients cancéreux sous chimiothérapie.

Si vous n’êtes pas sûr de vouloir donner votre sang, vous pouvez passer un test d’auto-évaluation sur le site web de la Croix-Rouge. Ce test vous indique ce que vous pouvez donner et à quelle fréquence vous pouvez le faire.

Votre sang peut sauver des vies !

Saviez-vous que le corps d’une personne adulte en bonne santé contient 4 à 6 litres de sang ? On peut quand même tous se passer d’un peu de sang, non ? Par ailleurs, nous sommes tous à un moment ou à un autre de notre vie confrontés à un déficit de sang. Pensez par exemple à un accident, une opération ou une maladie déterminée.

« Lorsque ma grand-mère est tombée malade, elle avait besoin d’un grand nombre de transfusions sanguines. C’est pourquoi mes sœurs et moi-même avons trouvé normal de faire quelque chose en retour pour la banque du sang. Nous nous sommes inscrites en tant que donneuses de sang. Cela ne demande que peu d’efforts et vous permet d’aider les autres. » – Valérie van der Meule, Talent Master chez buro Nexus

Votre don fait sans nul doute la différence. Donner son sang, c’est donner la vie. Chaque groupe sanguin est crucial. Votre groupe sanguin détermine à qui vous pouvez donner, mais aussi pour quoi vous entrez en ligne de compte :

  • Sang : le sang est synonyme de vie et est le système de transport du corps humain. Il est par conséquent important pour notre corps : nous pouvons nous passer d’une petite quantité en la donnant aux gens qui en ont vraiment besoin.
  • Plasma : le don de plasma est différent du don de sang. C’est moins contraignant pour votre corps et vous pouvez donner plus souvent du plasma que du sang. Le plasma que vous donnez se compose principalement d’eau et de protéines. Le plasma est utilisé pour fabriquer des médicaments et pour les patients qui ont par exemple des problèmes de coagulation du sang.
  • Plaquettes sanguines : outre le don de sang et de plasma, il est aussi possible de donner des plaquettes sanguines. Chaque don du sang contient des plaquettes. Vous devez par conséquent déjà être donneur de sang ou de plasma pour pouvoir donner des plaquettes. En donnant des plaquettes, vous aidez des patients qui souffrent de maladies sanguines graves. Pour ces patients, une correspondance spécifique des plaquettes est souvent nécessaire. C’est pourquoi il est important qu’il y ait suffisamment de donneurs de plaquettes.

Vous hésitez encore à découvrir si vous entrez en ligne de compte en tant que donneur de sang ou vous souhaitez obtenir des informations complémentaires sur le sang, le plasma ou les plaquettes sanguines ? Sur le site web de Sanquin, vous trouverez toutes les informations. Aux Pays-Bas, Sanquin est l’organisation qui s’occupe des stocks de sang et sauve ainsi 250 000 vies humaines chaque année.

« Cela fait déjà 7 ans que je donne mon sang. Cela demande peu d’efforts, mais vous faites un geste important ! C’est gratifiant de donner. J’essaye de transmettre cet état d’esprit également à ma fille de 6 ans. J’espère que dans une dizaine d’années, elle suivra mon exemple. » – Katrien van Praet, Operations Director chez buro Nexus

Discuter

autour

d'un café

aujourd'hui...

Un premier projet demain. Cela peut en effet aller aussi vite avec buro Nexus. Quand passez-vous nous rendre visite ?