fbpx
Journée mondiale de la santé

Le 7 avril, c’est la Journée mondiale de la santé. Depuis 1995, ce jour-là, nous attirons l’attention de la population à travers le monde sur un sujet de santé. Cette année, le thème est « Notre planète, notre santé ». Nous examinons l’impact de la crise climatique sur notre planète et sur nous, ses habitants. Les données de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) démontrent que la santé de notre planète et la nôtre vont de pair. L’année dernière, près de 13 millions de décès ont été liés à la crise climatique.

Vous voulez en savoir plus sur la Journée mondiale de la santé, les causes de la crise climatique et la manière de contribuer à un monde plus sain ? Nous vous expliquons tout dans cet article !

Commençons par le commencement. Comment est née la crise climatique?

Le climat a toujours été en évolution (ce qui depuis des centaines de millions d’années a une influence sur le changement climatique). Mais depuis la révolution industrielle, l’influence de l’homme sur l’environnement a accru rapidement. La cause principale étant les émissions de gaz à effet de serre, tels que le CO2 et le méthane. Ces gaz sont libérés dans l’atmosphère, entre autres, par l’utilisation de la voiture, l’électricité, la déforestation et l’élevage de bétail à grande échelle. Les émissions de ces gaz à effet de serre retiennent la chaleur, ce qui fait augmenter la température sur terre. L’homme joue donc un rôle crucial dans l’apparition de la crise climatique, mais un rôle encore plus crucial dans sa résolution.

Mais, quelles sont exactement les conséquences?

Si l’émission de gaz à effet de serre se poursuit à ce rythme, il fera de plus en plus chaud sur la terre, ce qui aura des conséquences majeures pour l’homme, la nature et l’environnement. Ce qui est certain, c’est que le changement climatique influencera notre vie. Par exemple, les conditions météorologiques extrêmes deviendront plus fréquentes, entraînant une augmentation des inondations, des pénuries alimentaires et des pénuries d’eau potable. Si nous ne faisons rien pour lutter contre le changement climatique, un tiers de toutes les espèces animales et végétales pourraient disparaître au cours de ce siècle.

Vient alors l’accord sur le climat de Paris

En 2015, 195 pays ont conclu le premier accord mondial pour lutter contre la crise climatique. Ceci est exceptionnel, car les négociations précédentes ont toujours échoué en raison de l’antagonisme entre les pays développés et les pays en développement. L’accord sur le climat a fixé l’objectif de maintenir la température de la terre en dessous de deux degrés avec un objectif de 1,5 degrés Celsius. À partir de 2020, les pays ont commencé à introduire l’accord. Un point important dans cet accord est que les pays doivent respecter un processus de contrôle. Tous les cinq ans, les gouvernements nationaux doivent communiquer leurs objectifs pour réduire la crise climatique.

Que puis-je faire pour contribuer à un climat plus sain?

Tout le monde peut contribuer à l’amélioration du climat, même vous ! Si nous réfléchissons tous ensemble à la manière dont nous traitons nos ressources et matières premières, nous pouvons construire un avenir plus sûr et sain. Nous vous donnons cinq conseils faciles pour contribuer :

  • Déplacez-vous en train, en bus ou à vélo, si possible. Chaque petit geste compte.
  • Isolez votre maison et appliquez des mesures permettant d’y économiser l’énergie et l’eau.
  • Recyclez les matériaux et utilisez des produits de seconde main.
  • Mangez (plus) végétal.
  • Limitez les voyages (lointains).

Vous voulez savoir ce que vous pouvez faire de plus pour lutter contre la crise climatique ou vous voulez apporter votre contribution ? Cliquez sur le site Web wwf.be

Discutons

autour

d'un café

aujourd'hui...

Et commencez votre première mission demain ! Cela peut aller aussi vite avec buro Nexus. Alors, quand venez-vous nous rendre visite ?